À la rencontre de Walter Payton

Bonjour Chère Femmepreneuse,

Le lundi est le jour parfait pour trouver de l’inspiration pour le reste de la semaine et donner le ton des événements à venir. En préparant mes articles hebdomadaires, j’ai fait la connaissance de Monsieur Walter Payton.

Très célèbre aux États-Unis, le sport de prédilection de cet athlète hors norme est : le football américain où il a officié en tant que running back. Je vous avoue que je n’y connais absolument rien au foot américain. Et pourtant, le parcours de ce Monsieur m’a interpellée.

Notre première rencontre a été placée sous le signe d’une citation, apparemment la plus connue de Walter : « Quand vous êtes bon dans un domaine, vous le dites à tout le monde. Quand vous êtes excellent dans un domaine, c’est tout le monde qui vous le dit. »

J’ai donc décidé de faire de cette citation le mantra de la semaine.

Quand vous êtes bon dans un domaine, vous le dites à tout le monde. Quand vous êtes excellent… Click To Tweet

Que tirer de la célèbre citation de Walter Payton ?

Premièrement, il est normal de parler de son expertise. Surtout en tant qu’entrepreneur. Parfois, nous ne nous sentons pas légitime. Nous avons l’impression de ne jamais être assez bon. Mais si nous ne sommes pas nous-même convaincus de notre talent, comment pourrions-nous convaincre nos futurs clients ?

Il arrive aussi que nous ayons l’impression que cela va de soi. Que les gens devraient connaître l’étendue de notre savoir-faire. Que c’est à eux de s’en rendre compte d’eux-même sans que nous ayons besoin de le « crier sur tous les toits ». Or, avant d’arriver à l’étape où votre talent parle de lui-même, il va falloir prêcher la bonne parole dans votre propre paroisse, puis à celle du village voisin. Jusqu’à ce que votre parole soit entendue et reconnue jusque dans les plus lointaines contrées. Et ce n’est qu’à ce moment là que vous toucherez du doigt l’excellence.

Cela me fait penser à une citation d’Aristote qui disait : « L’excellence est un art que l’on n’atteint que par l’exercice constant. Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence n’est donc pas une action mais une habitude. » Ah qu’est-ce que je l’aime cette citation ! Tout y est !

Nous avons ce qu’il faut entre nos mains pour être excellent dans notre domaine d’expertise. Et même dans pleins d’autres domaines encore ! Il nous suffit de nous exercer encore et encore. De ne pas nous endormir sur nos lauriers, pensant que tout a déjà été fait.

Que tirer du parcours de Walter Payton ?

Si Payton a pu nous léguer cette belle citation, c’est qu’il était loin du stéréotype : « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. » Il était la plus vivante démonstration de ses propos. L’un de ses plus grands exploits, il l’a réalisé en étant malade comme un chien.

Ce jour-là, Walter avait la grippe. Juste avant d’entrer sur le terrain, il était allongé par terre dans les vestiaires couvert de serviettes, il tremblait, avait 40°C de fièvre, il tenait à peine debout. Mais il a tenu à jouer.

Et sur le terrain, il s’est surpassé au point de battre le record de l’époque de yards gagnés à la course (distance parcourue en courant, oui j’ai dû chercher ce que cela voulait dire exactement pour comprendre la portée de l’exploit 😉 ) durant un seul match. Pour voir le résumé du match en question, cliquez ici.

Il ne s’est pas servi de sa maladie comme excuse pour jouer à un niveau moindre. Il s’en est plutôt servi comme motivation pour donner le meilleur de lui-même et même davantage !

Que faire cette semaine ?

Cette semaine, j’aimerais que l’on cultive notre excellence au point d’en faire une habitude. Que l’on donne le meilleur de nous-même en dépit des circonstances… Qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, dans la maladie et en pleine forme, soyons au rendez-vous de notre excellence.

Passez une belle semaine !

Je vous embrasse,

2 thoughts on “À la rencontre de Walter Payton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *