Votre rapport à l’argent définit votre offre : Louboutin ou Kiabi ?

Bonjour chères Femmepreneuses, je vais parler d’un sujet sensible mais qui est aussi le nerf de la guerre quand on est entrepreneur… l’ARGENT 😱! Et je vais vous poser la question fatidique : quel est votre rapport à l’argent ? Votre réponse est cruciale parce qu’elle définira la catégorie dans laquelle classer votre offre. Alors vous êtes plutôt Louboutin ou Kiabi (je n’ai absolument rien contre l’une ou l’autre de ces marques 😇)

 

Quel est votre rapport à l’argent ?


Dans mes derniers échanges avec mes clientes, j’ai constaté une certaine difficulté à se positionner par rapport à l’argent.

  • Je ne sais pas quel tarif pratiquer
  • Est-ce que je ne suis pas un peu trop chère ?
  • Je viens de démarrer, je devrais peut-être proposer des tarifs beaucoup plus bas que le marché
  • La concurrence est rude, je devrais peut-être proposer des prix plus bas que les autres
  • Si je ne baisse pas mon prix, personne ne va acheter mon produit ou mon service
  • Je devrais peut-être proposer mes services gratuitement dans un premier temps histoire de me faire connaître

Peut-être que vous vous reconnaissez dans l’une de ces phrases… Je suis moi-même passée par tous ces états d’âme et j’aimerais partager avec vous l’évolution de mon état d’esprit et les leçons que j’en ai tiré.

Le mauvais « Money mindset »

Ce mauvais état d’esprit par rapport à l’argent c’est ce qui cause la ruine de tous les entrepreneurs débutants. Je vais essayer de vous le décrire en 4 points.

1. Discuter tout le temps les prix

Demander des ristournes, des réductions, voire la gratuité pour le dur labeur de votre prestataire, pour son temps, son énergie… C’est un peu comme lui dire que tout cela ne vaut rien à vos yeux. Est-ce que vous aimeriez que votre client idéal en fasse de même ? Pensez-vous que vous arriveriez à faire grandir votre business avec ce type de client ? Alors, ne soyez pas ce genre de client pour les autres.

2. C’est trop cher

« Comment peut-elle proposer ça à ce prix ?! C’est beaucoup trop cher ! ». Ah oui ?! Trop cher pour qui ? Par rapport à quoi ? Quand vous entrez chez Vuitton, est-ce que vous leur dites que c’est beaucoup trop cher par rapport à ce que vous avez sur votre compte en banque ? Sachez que leurs véritables clients (leur cible réelle) achète un sac à 2000€ pour ne le porter qu’une seule fois parfois. Donc si c’est trop cher pour vous, c’est peut-être que vous n’êtes tout simplement pas leur cliente idéale. Il en est de même pour votre offre.

3. Fixer des prix trop bas

Ne réduisez pas vos prix à peau de chagrin parce que certaines personnes vous disent que c’est trop cher. Si vous avez bien étudié votre marché et que vous avez défini vos tarifs en tenant compte du score VRIN (comme nous en avions parlé dans un récent article), cela veut tout simplement dire que cette personne n’est pas votre client idéal.

4. Chercher uniquement du « gratuit »

Oui quand on démarre, le budget est serré. On a l’impression qu’en achetant des formations on perd ou on économise de l’argent.

Pendant longtemps je me suis nourrie de vidéos Youtube et d’articles de blog pour lancer mon entreprise. Mais je n’obtenais pas les résultats escomptés.

Dès que j’ai décidé d’investir en moi et de me faire accompagner, j’ai progressé beaucoup plus rapidement et aujourd’hui je vis de mon activité.

Si vous ne voulez pas investir en vous, personne ne le fera à votre place. Si vous ne voulez pas payer pour vous offrir des services dont vous pensez avoir besoin, personne ne voudra vous payer pour votre service ou votre produit. Tout est question d’énergie. Si l’énergie qui émane de vous dit « gratuit », vous n’attirerez à vous que des gens qui ne veulent que du gratuit. Et votre business ne se développera pas.

Ce dont il faut se rappeler

Pour fuir ce mauvais money mindset, il ne faut jamais oublier ces quelques points…

1. Investissement vs dépense

L’argent que vous choisissez de mettre dans votre formation, votre accompagnement n’est pas une dépense ou du gaspillage mais bel et bien un investissement dont le retour sera exponentiel. À partir du moment où vous comprenez cela, vous commencez à grandir. Encore aujourd’hui je continue à me faire accompagner et à me former auprès d’autres experts qui ont déjà atteint des paliers auxquels j’aspire.

2. Payez pour être payé

Si vous n’êtes pas prête à payer pour les services ou produits d’autrui, pourquoi voulez-vous que l’on vous paye pour les vôtres et à leur juste valeur ?

3. L’argent circule

C’est Smaïn qui disait dans l’un de ses sketchs « L’argent ça va ça vient, mais quand ça vient, ça va. » Quand vous l’utilisez à bon escient, il finit toujours par revenir à vous. Il suffit de bien choisir là où vous allez le dépenser.

4. On n’a rien sans rien

Si vraiment vous ne pouvez pas payer pour quelque chose dont vous avez envie, faites une offre irrésistible. Faites votre demande en proposant quelque chose en retour, quelque chose qui pourrait intéresser votre interlocuteur. Quelque chose qui soit à la hauteur, en terme de valeur, à ce que vous espérez recevoir en retour.

Conclusion

Si vous souhaitez que vos clients entrent dans votre boutique comme ils entreraient dans une boutique Louboutin, vous devez vous-même vous sentir suffisamment en confiance pour franchir le pas d’un boutique Louboutin. Vous devez aussi proposer un service Louboutin.

Sinon, vous risquez de n’attirer à vous que des clients Kiabi qui ne comprendront pas la valeur de votre produit/service Louboutin.

Ne soyez pas non plus le client Kiabi qui exige un service Louboutin sans en avoir les moyens.

L'argent ça va ça vient, mais quand ça vient, ça va. Qui a dit ça ? Cliquez pour tweeter.

Rêvolutionnez votre vie avec passion et en mode Louboutin ❤️💜.

À très vite,

Signature Lily Noir

Si vous souhaitez recevoir chaque semaine des conseils pour améliorer votre visibilité grâce au web, inscrivez-vous ici.

Formation gratuite au Marketing Amoureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.