Comment rester concentré en 6 étapes

Bonjour chères Femmepreneuses, le sujet du jour : la concentration. C’est l’action de faire porter toute son attention sur un même sujet. C’est ma préoccupation du moment car j’ai l’impression de toujours faire plusieurs choses en même temps. Et même si on a souvent entendu dire que c’est l’une des forces des femmes (vive les wonderwomen multitâches !), je constate que cela me rend quand même moins productive lorsqu’il s’agit de boulot. D’où ma question : comment rester concentré sur un sujet précis suffisamment longtemps pour augmenter son efficacité ? 🤔

Trente fenêtres ouvertes en même temps sur son ordinateur ou sur son portable. Dix applications ouvertes en même temps. Avec en fond sonore une vidéo youtube ou un webinaire… Cela vous dit quelque chose ? Vous vous reconnaissez dans ce tableau ? Si oui, le contenu de cet article va sûrement vous intéresser.

Comment rester concentré en 6 étapes

Avant d’entamer mes recherches sur ce qui allait me permettre de rester concentrée, je me suis demandé si c’était vraiment si mauvais d’être multitâche. Après tout, il semble logique de penser qu’en faisant plusieurs choses en même temps, on avance plus rapidement sur sa liste de tâches.

 

David Rock, l’auteur du livre « Le cerveau au travail », se fonde sur les découvertes des neurosciences sur le fonctionnement du cerveau pour nous prouver que le fait d’être multitâche peut être une compétence, mais uniquement si c’est fait de manière intelligente.

Il nous dit que les distractions sont des alertes qui nous indiquent que quelque chose a changé. Il nous faut donc interrompre ce que l’on faisait pour porter notre attention vers autre chose. David rajoute que le fait d’être multitâche réduit notre intelligence et donc notre QI. Au final, on se retrouve à faire plus d’erreurs (d’inattention), à manquer de finesse dans l’appréhension des événements et à être incapable de rester focus longtemps.

Ça calme n’est-ce pas !?

Alors pour éviter de vous retrouver avec les neurones qui fument. Pour éviter d’envoyer un email à la mauvaise personnes. Pour ne pas faire d’accident de la route parce que vous essayez de suivre les instructions de votre GPS tout en discutant au téléphone avec votre meilleure amie (et en restant vigilant quant aux dangers de la route…).

Voici ce que j’ai décidé de faire pour rester plus concentrée.

Etape #1 : Noter ce qui vous distrait

 J’ai fait une liste des 5 choses qui causent mon manque de concentration. Les sources de déconcentration sont multiples, tant dans la vie réelle que dans la vie digitale. On pourrait penser qu’en bossant de chez moi, les sources de distractions sont moins nombreuses… Eh bien que nenni ! C’est même parfois pire, parce que l’on est dans un environnement familier.

Mais il y a aussi les emails, les SMS, les notifications des réseaux sociaux, les appels téléphoniques, le facteur, le collègue de bureau qui vient se plaindre du boss.

Bref, faites une liste de tous les éléments qui vous interrompent régulièrement dans votre travail.

Etape #2 : Trouver des solution aux sources d’interruption

En ce qui me concerne, dès que je me mets au travail, je mets mon téléphone en mode avion car je sais que c’est ma plus grande source de distraction.

Ensuite, j’ai installé une extension sur mon ordinateur (RescueTime) qui traque le temps que je passe sur les différents outils de mon ordinateur et sur différents sites internet. J’ai paramétré cet outil de telle sorte que les sites « dangereux » pour ma concentration ne soient pas accessibles pendant mes périodes de « flow ». Je pense à Facebook, Youtube et Instagram notamment.

Peut-être que pour vous il s’agira d’autres sites web.

RescueTime est magique à plusieurs niveaux : il vous aide à analyser votre comportement lorsque vous êtes en plain travail et il vous régule en vous disant stop lorsque vous vous égarez sur la toile.

Etape #3 : Organiser son temps de travail

Lorsque je note mes différentes tâches, je prévois une durée précise à accorder à chaque tâche. Cela va de 25 minutes (lorsque je bosse en mode pomodoro : 25 minutes de travail et 5 minutes de pause), à 60 ou 90 minutes (lorsque je rédige un article pour mon blog et que j’ai besoin de rester dans l’état de flow plus longtemps).

Au-delà de 90 minutes, le jus qui sort de ma cervelle n’est plus d’aussi bonne qualité donc je me mets sur pause (oui j’avoue c’est une image pas très ragoutante hein 🤢🧠, mais c’est très parlant 😅).

Après ces « blocs » de travail, pensez à faire une vraie pause : levez-vous, étirez-vous, faites quelques pas (de danse, j’adooore), allez boire un verre d’eau… Bref, mettez votre cerveau sur pause. Avant d’enchaîne avec le bloc suivant.

Etape #4 : Définir ses priorités/ses objectifs/sa mission du jour

Au début de ma vie entrepreneuriale, je vivais au jour le jour. Je vivais en mode réaction. C’était les emails reçus, les appels de mes clients, mon humeur du jour qui décidaient de mon programme de la journée.

J’ai vite compris que je n’allais pas être efficace en laissant le monde extérieur me dicter mon planning. En agissant ainsi, j’aidais les autres à accomplir leur mission mais j’oubliais la mienne.

A partir du moment où j’ai décidé de planifier à l’avance mon année, ma semaine, mes journées, j’ai commencé à être beaucoup plus productive.

Aujourd’hui, mon meilleur outil de travail c’est mon agenda/bullet journal. Il me suit partout. Et j’y note tous mes objectifs. J’ai un plan précis quant à ce que j’ai envie d’accomplir dans l’année à venir. Je découpe ces objectifs en actions précises à mener sur 6 mois, 3 mois, 1 mois, 1 semaine, 1 journée.

Etape #5 : Apprendre à dire « Non »

Oui c’était très complique pour la « people pleaser » (personne qui aime faire plaisir) que je suis. Mais comme tout, ça s’apprend.

Surtout quand vous gardez à l’esprit que votre objectif final c’est quand même d’accomplir votre mission et de donner la priorité à vos propres priorités et non celles des autres (suis-je claire ? 🤔).

Il peut s’avérer compliqué de dire non quand on a l’impression que l’on risque de passer à côté d’une belle opportunité professionnelle par exemple.

Mais je dis d’abord non (pas de façon abrupte bien sûr). Mais lorsque l’on me soumet un nouveau projet, je me laisse toujours un temps de réflexion avant de l’accepter. Cela me permet d’évaluer la place que je pourrais lui accorder par rapport à mes priorités.

Idem pour mes idées (car j’en ai mille à la seconde, comme je vous le disais ici). Je les note dans un coin de mon bullet-journal, une page dédiée aux idées en vrac. Ainsi, lorsque j’en aurai fini avec mes priorités du moment, je pourrai sereinement me tourner vers cette liste pour y puiser mon projet suivant. Au lieu d’être sur tous les fronts et de commencer plusieurs projets en même temps.

Etape #6 : Alléger sa charge mentale

Cette propension que l’on a à accumuler les choses à penser et à faire qui entraîne une fatigue décisionnelle et peut mener au burn-out. Ah oui ! Sacré spirale !

Le fait de toujours faire plusieurs choses en même temps incite votre cerveau à faire constamment des choix. Quand vous faites défiler les tweets, il doit décider de ce qui mérite votre attention ou pas. C’est un choix. Pareil quand vous êtes sur votre fil d’actualité sur Facebook ou Instagram. Ou encore lorsque vous zappez d’une chaîne à l’autre.

En réalité, nous sommes constamment en train de faire des choix. Donc plus nous augmentons les sources de distractions, plus nous mettons notre cerveau sous pression.

C’est pourquoi, j’ai décidé de me discipliner de ce côté. Chaque fois que je vais sur internet, j’essaie d’y mettre une intention : qu’est-ce que je viens chercher ? Je me concentre sur ma recherche. Je vais jusqu’au bout avant de partir sur autre chose. Ce n’est pas facile tous les jours, je te l’accorde. Mais au moins j’essaye. Et mon cerveau me dit merci 😉.

Conclusion

As-tu toi aussi des astuces pour être plus concentrée ? Laquelle de ces étapes te parle le plus ?

The wrong answers are stopping the right ones from emerging. Cliquez pour tweeter

Si vous souhaitez en savoir plus sur le marketing digital, Instagram et la meilleure façon d’utiliser la vidéo pour booster votre entreprise, je vous invite à venir me rejoindre au Club Femmepreneuse en signant notre pacte d’amitié 😉 ici.

Et n’oubliez pas de rêvolutionner votre vie avec passion 😁.

 

Signature Lily Noir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.