fbpx

Confidences d'une Femmepreneuse

par Elisabeth Kounou

Devenir magnétique sur la toile

 

C’est avant tout se reconnecter à ce qu’il y a de plus authentique au fond de soi. Laisser parler sa nature profonde de façon spontanée sans se poser mille questions. Pour y arriver, il est nécessaire de prendre le temps. Observer ses émotions, les laisser s’exprimer et être à l’écoute de celles de sa communauté.

 

Donner libre cours à son imagination. Se laisser guider vers l’évidence. Rire, danser, chanter en étant confiant.e quant à l’issue de chaque action posée. Se servir de ses souvenirs, raconter la genèse de son entreprise, pour enchanter sa présence web et embarquer son audience.

 

Savourer le web avec gourmandise et légèreté. Et communiquer cette énergie pleine d’innocence véhiculée par un message fort porté par ses valeurs.

 

Créer des moments magiques addictifs qui charment et fidélisent son auditoire…

Ma mission : Vous apprendre à vous amuser avec le web comme l’aurait fait l’enfant que vous avez été.

Ambassadrice de la Coupe du Monde de Rugby France 2023

Quand elle reçoit la proposition, Élisabeth Kounou croit d’abord à une blague. Formatrice en marketing digital, elle l’avoue sans fard : « Je suis incapable de faire la différence entre le foot américain et le rugby ! Ah, on fait des passes en arrière ? Vous m’apprenez quelque chose… », s’esclaffe la jeune femme. Encore surprise d’avoir pris place sur l’estrade de la Mutualité au milieu d’un panel des plus diversifiés, elle comprend vite le sérieux de la proposition et sa logique. « Partager les valeurs du rugby, et du sport en général, qui s’appliquent à la vie de tous les jours, ça me parle », dit-elle.

Interview dans le Magazine Forbes

Élisabeth Kounou est une entrepreneure numérique multi récidiviste. Passionnée par la culture chinoise – elle a vécu en Chine jusqu’à 13 ans – elle devient consultante indépendante experte de ce pays dans différents secteurs, notamment l’export de vin et de champagne français. En 2016 elle crée la Femmepreneuse Academy, un centre de formation dédié aux femmes entrepreneures qui veulent mettre le numérique au service de leur croissance. Le lien entre ces activités ? Un style de vie qui permet de voyager, et un business dans le marketing et le coaching numérique qui lui donne la liberté d’entreprendre et le plaisir de transmettre.

 

Quel est votre moteur pour entreprendre ?

Lorsque j’ai décidé de me lancer dans l’entrepreneuriat, j’ai volontairement choisi une activité de service parce que je savais pertinemment que cela n’allait pas me demander de gros investissements au départ. Je ne voulais pas avoir à dépendre de banques ou d’investisseurs. Je me suis toujours dit que j’allais gagner mon argent un sou après l’autre. C’est pourquoi j’ai gardé au début mon job dans la vente de luxe. Je menais mes projets entrepreneuriaux en parallèle.