SEO : 4 étapes pour améliorer son référencement Google

seo-maitriser-referencement googleVous avez un site internet mais votre SEO laisse à désirer et vous avez du mal à positionner votre site en 1ère page de Google. Vous savez que le fait d’améliorer son référencement Google permet de recevoir plus de visites sur son site et donc plus de clients potentiels.

Mais comment faire pour être bien référencé ? Quelles sont les étapes pour arriver à cette fameuse première page ?

Qu’est-ce que le SEO ?

Vous avez sûrement lu de nombreux articles sur internet qui vous expliquent combien c’est compliqué voire impossible d’y arriver. A moins de passer par une agence web qui vous coûtera un bras et deux jambes.

Ou alors, à l’inverse, vous avez des articles qui vous expliquent le SEO mais dans une langue qui vous semble être du chinois ou du grec.

Bref, il est facile d’avoir le tournis lorsque l’on voit la quantité d’informations (parfois contradictoires) disponible en ligne autour du référencement. Et très souvent, que fait l’entrepreneuse qui n’est pas assez geekette pour passer une thèse en SEO ? Elle baisse les bras…

Et c’est ce que je veux éviter en vous offrant l’article d’aujourd’hui. J’ai décidé avec cet article, de vous donner des choses simples à mettre en place pour poser les bases d’un bon référencement pour votre site web, en attendant de vous payer les services d’une pro du référencement.

Je vais vous expliquer en termes simples ce qu’est le référencement naturel. Vous montrer comment arriver en bonne position dans les moteurs de recherche, lorsque vos clients potentiels font une recherche qui touche à votre activité.

Cette étape est cruciale si vous voulez développer votre activité grâce à votre site web. Avoir un site web, aussi beau soit-il, n’est pas suffisant.

Faire connaître votre activité. Partager votre contenu. Faire venir à vous des clients fidèles. Telle est la mission de votre site internet.

Ce qui rendra cette mission possible c’est votre SEO ou référencement naturel.

Pré-requis : Définition du SEO ?

Search Engine Optimization = Optimisation pour les moteurs de Recherche. Certains diront que c’est une science. Je préfère parler d’art.

Le SEO c’est l’art de positionner une page d’un site (la page d’accueil, d’autres pages du site ou des articles de blog) dans les premiers résultats de recherche naturelle de n’importe quel moteur de recherche, pour des mots clés précis.

Cela veut donc dire que :

  • Google n’est pas le seul moteur de recherche visé lorsque l’on parle de SEO. Mais Google étant le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde, il est l’ami que tout le monde veut avoir.
  • Il vous faut définir les mots clés pour lesquels vous souhaitez être référencé. Ce sont les mots que les internautes devront taper dans le moteur de recherche pour que votre site apparaisse.
  • N’importe quelle page de votre site (pas uniquement la page d’accueil) peut être positionnée en 1ère page de Google pour un ou des mots clés définis.

Y a-t-il besoin de rajouter que tout ceci ne se fait pas au hasard. Dès la conception de votre site web, il vous faudra penser à votre stratégie de référencement afin que votre site vous rapporte effectivement des clients grâce au référencement naturel.

Vous entendrez aussi parler de trafic organique. Ce sont les visiteurs qui arrivent sur votre site grâce aux moteurs de recherche. Le référencement organique sera donc exactement la même chose que le référencement naturel.

NB. Ne pas confondre avec le référencement payant qui se fait en payant de la pub sur les différents moteurs de recherche. Ce sont les résultats qui apparaissent avant les résultats organiques (bon… ils ont payé, hein, donc il faut bien que Google et Cie les mettent en avant par rapport à nous autres qui travaillons le référencement naturellement).

SEO référencement Google

Là où vous voyez « annonce » en jaune ce sont les résultats du référencement payant

Maintenant que vous savez ce qu’est le SEO, on va pouvoir commencer à mettre les mains dans le cambouis.

Etape 1 : Optimisation on-site ou on-page

Il s’agit de l’optimisation des pages même de votre site par opposition à l’optimisation off-site (que nous verrons plus loin) qui implique des actions à poser hors de votre site. Jusque là vous me suivez ?

Voici donc les éléments sur lesquels vous allez vous concentrer pour que votre site soit au top :

–> La Balise titre

Balise est un mot barbare propre au langage des codeurs qui parlent le HTML… Oui je sais, on va d’abord se mettre à l’anglais et éventuellement à l’espagnol avant d’envisager de parler le HTML. Mais bon, la Balise est au HTML, ce que Hello est à l’anglais. Donc ça devrait aller.

Les balises s’écrivent souvent entre <>. Pour la balise qui nous intéresse ici c’est la balise <title> qui correspond au titre de la page. Elle peut aussi se présenter ainsi <h1> ou <H1>. Pourquoi le chiffre 1 ?

Parce que vous avez différents niveaux de titres. Comme dans n’importe quel traitement de texte. Le titre 1 ne doit figurer qu’une fois sur votre page.

N’ayez aucune crainte, vous n’aurez jamais besoin d’écrire la balise telle quelle puisqu’elle correspond tout simplement au titre de votre page ou de votre article de blog.

Ne faites pas l’erreur de l’intégrer au corps du texte car Google sera perdu. Il ne saura plus quel est le véritable titre de votre page et il vous pénalisera.

Pour le titre 2 ou <h2>, même combat. Il ne devra figurer qu’une seule fois dans votre corps de texte. En plus, vous devrez également y insérer votre mot clé principal.

En résumé : chaque page de votre site ne doit contenir qu’une seule balise titre H1 et une seule balise titre H2. Et dans ces titres on doit retrouver le mot clé principal pour lequel vous souhaitez que ladite page soit référencée.

Ne faites pas cette erreur de débutant : définir le même mot clé principal pour plusieurs, voire toutes les pages de votre site !

Chaque page/article de blog doit avoir son mot clé principal unique (qui sera de préférence une expression clé), que vous répèterez quelques fois, pas trop quand même, dans le texte de la page.

Vous l’accompagnerez de mots clés secondaires qui seront soit des synonymes, soit des expressions similaires, soit des mots clés liés au champ sémantique de votre activité.

Par exemple : Vous écrivez un article sur le sport chez soi. Votre mot clé principal pourra être « sport chez soi ». Les mots clés secondaires pourront être : « sport à la maison », « se muscler chez soi », « comment se muscler chez soi », « faire du fitness à la maison »… Et les mots clés liés au champ sémantique seront ceux du type : « exercices physiques », « activité sportive », « entraînement sportif », « club de fitness », « accessoires de sport », « corde à sauter »… Bref tous les termes qui peuvent être liés de près ou de loin au sujet dont vous parlez.  

–> La Méta-description

Il s’agit du texte qui décrit le contenu de votre page. C’est le texte qui apparaît en-dessous du lien vers votre site dans les moteurs de recherche.

Pour optimiser cette partie, il vous faut la rédiger en commençant par le mot clé pour lequel vous souhaitez que cette page soit référencée.

Ensuite, cette section doit contenir entre 120 et 156 caractères. Vous rédigerez une description attrayante pour donner envie à l’internaute de cliquer sur votre site plutôt que sur celui du voisin. Vous y mettrez également des mots clés secondaires.

seo-meta-description

Pour l’article que vous êtes en train de lire, la méta description c’est le texte qui se trouve en-dessous du lien vert.

–> La longueur du texte

Plus vous écrivez et mieux c’est. La longueur minimale : 300 mots. Les pages que vous voulez référencer dans Google ne doivent pas contenir moins de 300 mots.

Dans l’idéal au-dessus de 1000 mots. Vous n’êtes pas obligée d’écrire de longs articles tous les jours. Mais un article bien documenté par mois, c’est une bonne moyenne.

Je ne l’ai pas dit de façon explicite, mais il va sans dire que si vous voulez avoir un site bien référencé vous devrez absolument passer par la case blog. Que vous soyez fan de tricot ou consultante en gestion de crise… un blog est indispensable pour créer une communauté autour de votre marque/univers.

Très souvent mes clientes pensent que le plus important c’est de référencer sa page d’accueil. Mais sachez que la plupart du temps, la porte d’entrée principale de votre site ne sera pas cette fameuse page.

Ce sera plutôt un de vos articles de blog les plus populaires, celui sur lequel vous aurez passé des heures et dont les internautes auront apprécié la qualité. Votre chef d’oeuvre en quelque sorte !

Il suffit d’un ou deux articles phares, avec des mots clés bien choisis et un excellent SEO pour que le trafic vers votre site décolle. Tout ce que vous aurez à faire ensuite c’est de l’entretien. c’est-à-dire, publier régulière du nouveau contenu pour que Google voie que votre site est toujours tendance.

–> Les liens externes

Ce sont les liens qui redirigent vers d’autres pages de votre site ou carrément vers d’autres pages web. Cela permet à Google de voir que l’ensemble du contenu de votre site forme un maillage homogène. Que vous abordez votre thématique de façon complète. Et que vous avez de bonnes références puisque vous savez citer des ressources complémentaires extérieures à votre site.

Les ancres de ces liens externes doivent aussi être bien choisies. Une ancre, c’est le texte sur lequel votre visiteur clique pour suivre un lien. Par exemple, le texte « cliquez ici » est souvent employé comme ancre. Pour être encore plus pertinente, vous pourrez utiliser votre mot clé principal comme ancre qui renverrait à un autre article rédigé sur le sujet.

Pour reprendre l’exemple sportif donné plus haut : « De nombreuse options s’offrent à vous pour pratiquer le sport chez soi. » Ici j’ai utilisé mon mot clé principal « sport chez soi » comme ancre.

–> La densité ou fréquence du mot clé

Il doit apparaître à certains endroits stratégiques :

  • Dans le titre de votre page/article de blog (vous vous souvenez… la balise title), de préférence au début.
  • Dans le 1er paragraphe de votre texte
  • Dans le permalien ou l’URL de la page
  • Dans le corps du texte à une certaine fréquence, ni trop peu ni en excès, Google déteste le gavage de mots clés et peut vous pénaliser pour cela. Un peu plus bas, je vous parle d’un outil qui va vous rendre la vie tellement plus facile en vous disant exactement à combien de reprise vous devez faire figurer votre mot clé principal dans votre texte (car cela variera en fonction de la longueur de votre texte final).

–> L’optimisation des images

Je vous conseille vivement de bien nommer toutes les images que vous souhaitez intégrer à votre site web. Dès que vous les téléchargez de votre téléphone ou appareil photo vers votre ordinateur, donnez-leur un nom précis qui décrit le contenu de l’image tout en utilisant vos mots clés.

Exit les images nommées DSC-32456 et autres noms #paspertinentsdutout ! Avant de créer votre site, préparez un dossier images où vous aurez regroupé toutes les images rebaptisées à intégrer à votre site.

Et c’est parti pour un nouveau mot HTML : la balise <alt>. C’est le texte alternatif qui est proposé aux internautes lorsque votre image a du mal à s’afficher. Cette balise doit contenir le mot clé principal de l’article dans lequel la photo sera insérée.

Où est-ce qu’elle se trouve cette case « texte alternatif » ? Là où se trouvent vos images. Vous avez des options de personnalisation avec une section « Texte alternatif ». Vous n’avez plus qu’à la remplir.

seo balise texte alternatif

–> Le texte en gras

Pour mettre l’accent sur certaines parties de votre texte, notamment celles qui contiennent vos mots clés, mettez-les en gras.

Google repèrera la balise <gras> et la considèrera comme importante par rapport au reste du contenu de votre page.

Trop de gras tue le gras ! L’abus de gras est dangereux pour le référencement. Vous l’aurez compris. Soyez raisonnable.

Etape 2 : les bons outils pour le référencement Google

Vous savez quoi faire pour optimiser votre SEO à présent. Mais je suis sûre que vous seriez heureuse d’avoir quelques outils pour vous aider à devenir une pro du référencement.

Je vous vois sourire et j’aime ça 🙂 . Notez bien la liste d’outils ci-dessous. Elle constituera votre meilleure alliée dans votre ascension vers la première page de Google.

–> Le Planificateur de mots clés de Google

Un outil créé par Google lui-même. A la base, cet outil a été créé pour nous aider à optimiser nos publicités Google Adwords. C’est pourquoi pour pouvoir utiliser le planificateur de mots clés de Google, il vous faudra entrer vos coordonnées bancaires.

Vous serez amenée à créer une campagne de pub adwords, dans votre processus d’inscription. Faites-le jusqu’au bout. Entrez vos coordonnées bancaires. Une fois que tout est prêt, retournez sur la page de la campagne que vous venez de créer et désactivez-la.

Vous ne serez jamais débitée. En revanche vous pourrez dorénavant utiliser le Planificateur de mots clés de google qui est un outil indispensable si vous voulez améliorer votre SEO.

Notez bien que si vous ne faites jamais de pub sur Adwords, Google vous limitera dans l’utilisation de son outil de planification de mots clés. Les résultats que vous obtiendrez ne seront pas précis…

Pour débloquer toutes les fonctionnalités du planificateur, investissez 50€ sur une campagne de pub test. Qui sait, vous serez peut-être tellement surpris par les résultats de la campagne que vous finirez par les faire tourner en permanence.

–> SEMrush

Un outil exceptionnel que vous pouvez utiliser gratuitement mais de façon limitée.

Vous pourrez :

  • Voir les mots clés pour lesquels vous êtes référencé
  • Voir qui sont comme vos concurrents
  • Voir pour quels mots clés ils sont référencés
  • Voir le nombre de site qui ont des liens vers votre site (qui vous recommandent)
  • Connaître les pages de votre site qui sont les mieux référencées
  • Et plein d’autres infos encore

Cet outil vous permettra de faire le point sur votre situation SEO. Mais pour la version payante et complète, il vous faudra payer à partir de 70€…

–> Site Analyzer

Créé par des Français du Nord que j’ai eu le plaisir de rencontrer lors du Salon du E-marketing, cet outil fait la même chose que SEMrush mais avec une interface plus simple, plus claire mais moins de données.

Le plus important c’est que les informations essentielles vous les retrouvez ici à moindre coût… Ah vos yeux s’éclairent !

Premièrement, vous avez 3 jours d’essai gratuits durant lesquels vous pourrez faire toutes les vérifications nécessaires concernant votre référencement.

Puis vous pourrez commencer avec une offre à 39€ par mois.

Pour être au top niveau SEO, je vous conseille vivement d’avoir un tel outil dans votre panoplie.

–> Yoast SEO

Il s’agit d’un plugin ou extension qui vous permet d’optimiser votre site (construit sous WordPress) pour le référencement.

Vous comprenez maintenant pourquoi je vous dis tout le temps qu’il vous faut un site construit sous WordPress ! De nombreux outils qui vous facilitent la vie et le web, développés par une vaste communauté de développeurs.

Yoast SEO va vous dire, à chaque fois que vous rédigerez du contenu, quels sont les failles de votre texte et ce qu’il vous faut faire pour qu’il plaise un max à Google.

Et lorsque tout public presque est bon, vous avez une pastille qui passe du rouge au vert. Une façon de vous dire que vous avez le feu vert pour publier votre article en étant dans les bonnes grâces de Google.

Et vous savez c’est quoi la meilleure ??? Ce plugin est totalement GRATUIT. Oui vous avez bien lu !

Vous n’avez plus aucune excuse pour être nulle en SEO. Ce plugin vous montre le chemin en vous prenant par la main. Alors courez vite l’installer !

Etape 3 : l’optimisation off-site

À cette étape, nous allons parler de liens.

  • Interlinking (liens internes)
  • Outbound links (liens sortants)
  • Internal links (liens internes)
  • Inbound links (liens internes)
  • Backlinks (liens entrants)

Comme vous l’aurez constaté, de nombreux mots, souvent dits en anglais pour vous impressionner ou pour faire branché. Qui veulent dire quasiment la même chose.

En réalité, 3 types de liens nous intéressent ici :

  • les liens sortants : ceux qui sont sur votre site mais qui renvoient vers d’autres sites
  • liens internes : ceux qui renvoient vers d’autres pages de votre site
  • liens entrants : qui proviennent d’autres sites et renvoient vers votre site

Tout ce maillage de liens va donner du poids à votre site. Va envoyer un message fort à Google :

– votre site cite de bonnes références externes donc il sait où trouver des infos pertinentes sur un sujet donné

– votre site a du contenu de qualité puisqu’il contient de nombreux articles liés à la thématique d’un mot clé en particulier

– votre site reçoit des recommandations de sites/blogs de référence dans un secteur d’activité, donc il est forcément pertinent par rapport à cette thématique

Autant d’éléments qui pousseront Google à vous mettre sur un piédestal. Vous aurez mérité de figurer sur sa 1ère page.

Etape 4 : l’analyse des statistiques SEO

Avant de commencer cette section, j’aimerais partager avec vous une citation que j’adore de Aaron Levenstein :

« Les statistiques c’est comme les bikinis. Ce qu’ils révèlent est suggestif. Mais ce qu’ils dissimulent est essentiel. »

C’est pourquoi, il est fondamental de prêter attention à vos statistiques, toutes proportions gardées.

Elles vont vous aider à avoir une idée de ce sur quoi fixer vos efforts pour améliorer votre référencement.

Quels sont les données à suivre ?

–> Les mots clés qui vous apportent le plus de trafic

Utilisez-vous Google Search Console ? Non ?!? Savez-vous que c’est votre meilleur allié pour gagner la bataille référencement ?

Avec WordPress et le plugin Yoast SEO, c’est chose facile. Si vous avez des questions concernant l’utilisation de la Google Search Console, posez-les dans les commentaires…

–> Les sites qui vous apportent le plus de trafic

On les appelle aussi les sites référents. Ce sont ceux qui vous envoient le plus de trafic. Google analytics vous aide à savoir d’où viennent vos visiteurs.

Il vous donne aussi plein de renseignements démographiques (âge, sexe, centres d’intérêt…) de vos clients potentiels.

Une autre astuce consiste à savoir quels sont les sites référents de vos concurrents puis les contacter pour qu’eux aussi vous citent, vous référencent ou vous invitent à écrire un article sur leur site.

S’agit-il du blog d’un influenceur dans votre domaine ?

Pourquoi pas commencer à le suivre. Puis lui proposer d’écrire un article invité sur son blog.

Il existe de nombreuses techniques pour obtenir des liens entrants de sites influents.

Contactez-moi pour en parler.

–> Les pages de votre site qui vous apportent le plus de visiteurs

Encore une donnée que vous obtiendrez via la Google Search Console, Semrush ou Site Analyzer cités plus haut.

Avec cette information, vous saurez quel type de contenu plaît me plus à vos internautes. Et vous leur en donnerez plus.

Vous pourrez aussi optimiser ces pages pour qu’elles vous apportent encore plus de trafic.

Par exemple, si vous remarquez que vous êtes en première page de Google mais pas forcément #1, cela peut être votre prochain objectif…

Conclusion

Nous avons vu comment en 4 étapes vous allez pouvoir améliorer votre SEO et donner un coup de boost à votre référencement google.

Des outils pour vous faciliter la vie, des données statistiques à suivre… Vous avez tous les éléments en main pour poser les fondations d’un site que vos visiteurs auront plaisir à trouver.

Si vous souhaitez être accompagnée pas à pas dans la mise en place de votre stratégie de référencement (parce que cela peut vite devenir compliqué et surtout chiant, n’ayons pas peur des mots, quand on ne s’y connaît pas), contactez-moi en cliquant ici.

Et si vous avez des questions, exprimez-vous dans les commentaires.

Au succès de votre site internet !

A vous de jouer maintenant ?

Si vous souhaitez mettre en place rapidement votre stratégie de référencement, je vous invite à vous inscrire à la Femmepreneuse Academy en cliquant ici.

Cliquez pour vous inscrire référencement

One thought on “SEO : 4 étapes pour améliorer son référencement Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *